Antwerp Boulevard

Le système de caisse est au cœur de chaque établissement horeca

Kelly’s Irish Pub, Duke of Antwerp, Salon Duke of Antwerp, Bier Central Anvers et – depuis peu – Bier Central Gand... Ces établissements horeca appartiennent tous au groupe Antwerp Boulevard, dirigé par Peter De Clerck. L'entreprise prospère depuis plusieurs décennies déjà et chacun des établissements est équipé d’un système de caisse automatisé de Trivec.

Antwerp Bouleward

« Il y a une quinzaine d’années, j’ai voulu automatiser notre système de caisse. Je m’intéresse de près aux nouvelles technologies dans l’horeca et j’avais entendu parler de la vaste offre d’ETC/Trivec. »

Contrôler le dosage

Depuis, le système de caisse Trivec est un équipement indispensable dans les établissements de Peter. Selon lui, l’avantage majeur en est le contrôle.

Chaque bar est muni d’une installation de tirage automatique ainsi que d’un système ABC pour contrôler le dosage des vins et spiritueux. De plus, je reçois un relevé quotidien des transactions, même des machines à café.

Peter trouve très utile l’instrument de mesure installé dans son tout nouvel établissement à Gand. « Le bar est équipé de 33 pompes. Chaque bière doit être servie avec un joli col de mousse, mais le travail doit être rapide et efficace aussi. Le débitmètre mesure la quantité de bière tirée. S’il y a de la mousse dans les tuyaux, le système se bloque automatiquement. Plus aucun problème donc lorsque le fût est vide. »

Amortissement rapide

Est-ce que l’automatisation de la caisse et du bar permet des économies ?

Notre chiffre d’affaires annuel s’élève à quelque 7 millions d’euros net. Même si l’automatisation ne permettait d’économiser que 1 %, nous gagnerions 70 000 euros par an.

« Le coût d’un café non payé dépasse d’ailleurs le prix que le client aurait dû concéder. Car vous avez acheté les produits, utilisé la vaisselle, payé le personnel, etc. »

Je comprends qu’un jeune entrepreneur n’a pas d’emblée tous les moyens financiers nécessaires. Je lui conseille dès lors d’acheter le modèle de base Trivec, pour pouvoir le sophistiquer plus tard. Cela facilite la gestion et le coût en est aussitôt amorti.

Service prompt

Par ailleurs, Peter est très satisfait du service clients Trivec. « Il y a des années de cela, un samedi soir, le serveur a crashé après un court-circuit. J’ai immédiatement appelé Trivec. Nous avons pu continuer à travailler, car chaque périphérique fonctionne de manière autonome. L’installateur avait toutes les pièces de rechange avec lui et tout fut réparé en seulement deux à trois heures. Nous envoyons régulièrement notre personnel en formation sur place. Il reçoit des explications pratiques axées sur le fonctionnement de nos infrastructures. »

Quels sont les projets ? « Ce n’est pas encore dans les habitudes en Belgique, mais je réfléchis à créer une sorte de kiosque dans la brasserie aux endroits moins fréquentés par le personnel. Les clients passent eux-mêmes leur commande sur l’interface et nous leur apportons leurs consommations. Le service est bien plus rapide. »

« Nous investirons probablement aussi dans un système de stockage virtuel. L’automatisation de l’inventaire permet d’informer le brasseur en temps réel. Il nous envoie une proposition de commande qu’il suffit d’accepter. Un système autonome est surtout utile à Gand. Cela évite d’envoyer constamment le facility manager pour tout compter. Encore une économie ! »

Réservez une démo!

Lorsque vous aurez inscrit vos coordonnées, vous serez contacté par un de nos experts qualifiés qui vous en dira plus sur nos produits et vous montrera comment ils fonctionnent en pratique.